QU´EST PSICOTANGO ?



Psicotango est une théorie dans laquelle nous combinons les apports du Tango, comme danse propice à la rencontre, et la psychologie comme regard sur ces corps qui parlent.
Notre méthode  prend la forme de Groupes à même de nous permette de nous mettre en relation avec nous-mêmes mais aussi avec les membres du groupe à travers le Tango.
Les exercices sélectionnés dans ces activités sont en relation avec  une prise de conscience de soi même  par le dialogue. Au début, avec son propre corps et, ensuite, avec le corps de l’autre, comme couple, et des autres comme groupe dansant, comme matrice initiatique. Les rencontres ne visent pas à développer une technique basée sur une danse rigide, des figures stéréotypées et répétitives du Tango. Au contraire, elles se basent sur l’improvisation, la recherche de son propre style, de manière personnalisée. Avec, au long cours, des exercices pratiques respectant des consignes claires et établies, exercices spécialement pensés pour aborder des expériences de mouvements prenant en compte le groupe et ses particularités. PSICOTANGO tente  le corps pour rendre à chaque fois plus visible  l’âme.

PSICOTANGO est né à partir de théories diverses, comme les apports des Séminaires dictés par les Maîtres du Tango, Gloria et Rodolfo Dinzel. Notre source d’inspiration en matière psycho analytique  fut S. Freud, et, particulièrement, depuis la psychologie analytique, C.G. Jung, comme éléments reçus des postulats de la « Guestáltd »
Avec également des influences de la Méthode de Groupes opératifs de Pichon Rivière et du Psychodrame.
Les ateliers d’improvisation des Dinzel, de même que nos expériences en hôpitaux publics, nous ont servis  de base pour commencer à penser le Tango comme facilitateur de changements.
Au cours de précédents travaux (1) nous avons démontré que le Tango est un objet  psycho analytique  et que nous pouvons faire la comparaison avec des jeux.
Comme jeu, la danse du Tango nous permet de nous mettre en contact avec notre inconscient, à travers le corps.
La manière de l’amener à la pratique est groupale vu que la danse du Tango ne se conçoit pas individuellement mais en couple, en interaction avec les autres avec qui on partage bien plus qu’un espace physique.
Le développement des Séminaires et rencontres  de Psicotango sont le ciment depuis lequel nous sommes partis  pour compléter le circuit de: pratique/théorie/ pratique/théorie.
Corps qui parlent et sont écoutés.
Corps incarnés, au travers desquels se manifeste la vie.
Notre point de départ était de penser que l’organisme, comme  milieu “sain”, se maintient au travers d’un travail constant de préservation, réalisant des transactions qui l’aident à maintenir un équilibre homéostatique.
Prendre conscience serait pour nous synonyme de Prêter attention, à notre état  musculaire, à la focalisation des organes, le truc  sensoriel etc., soit, à cette forme de dialogue qui est celle de l’âme à travers du corps. Nous cherchons à harmoniser notre corps, rencontrer l’équilibre (axe) pour pouvoir danser la vie avec un maximum d’efficience.
Psicotango est une théorie basée sur les questions simples et naturelles qui se posent à notre corps quand nous apprenons à écouter et à respecter ses désirs et limites. A partir de là, l’enrichissant dialogue corporel avec l’autre nous aidera à reconnaître des énergies qui, en s’opposant, ajoutent des chances de rencontre.
Un groupe qui danse au rythme des émotions, une musique que tous apprendront à écouter et à respecter.
L’espace, le cercle de bal -les autres- sont un événement, une circonstance qui se présente au couple -serré l’un contre l’autre- qui devra les solutionner pour rendre plus valeureux le partage.
La mission du coordinateur de Psicotango sera de réveiller la curiosité liée aux perceptions corporelles (relation avec la terre, positionnement de l’énergie, présence de masse musculaire, peau, etc.).
Nous croyons que, apprenant à prêter attention, à se rendre compte, la nature suivra son cours et la transformation se produira spontanément vu que, à partir de là, nous nous ferons en sorte d’agir d’une façon ou de l’autre.
Durant la mise en œuvre des activités pas de place aux interprétations de la part de l’équipe, seules ont droit de cité des interventions pratiques. Lesquelles font appel à des ressources provenant de distinctes theories  privilégiant celles de type corporel, comme donner toute sa place au silence, accentuer une distance.
Les interventions étant destinées à vérifier et  remarquer la compréhension de l’instant présent, actuel, de notre organisme, même si le participant pourra le relier à des situations passées ou répondant a des arque types.
Nous pouvons commencer à nous imaginer comme  le produit de notre façon de faire et non les victimes d’un destin assigné.
Un ensemble de phénomènes est observé au long cours: tension, transpiration, irritation, douleur, fatigue, lourdeur, rigidité, etc. Nous laissons chacun batailler comme il peut avec ces éléments et faire ce qu’il peut quand il les reconnaît. Nous restons des courroies  facilitatrices pour que chacun puisse percevoir la signification que ces phénomènes impliquent.
Conscients que chacun va, à la fin de ces rencontres, revenir à sa vie quotidienne doté d’une conscience qui l’aidera à faire des pas plus fermes, avec le torse bombé, superbe… comme le danseur de  Tango.
Nous incitons à une prise de conscience qui, à travers le corporel, nous donne à connaitre nos conduites et rendre vivantes  les circonstances, faits qui, en eux-mêmes, admettent une contribution thérapeutique.
Quand le processus  d’interrogation corporel commence on ne peut le stopper. On commence à déchiffrer les messages corporels que nous comprendrons sans juger, nous acceptant.

Les exercices proposés recherchent la sensibilisation, la possibilité de récupérer des sensations, d’ouvrir le chemin des sens jusqu’a l’émotionnel.
Les consignes utilisent des ressources qui se conjuguent en exercices qui ont un rapport avec la motricité, la communication, la création et la sensibilisation.
La puissance que nous donne cette  manifestation culturelle et populaire sera absorbée par les participants, à travers des exercices qui les connecteront avec la terre, proposant de capter su destine originale.
Cette théorie, qui en est à ses premiers pas, est pensée pour accompagner des professionnels du champ de la  psychologie, des thérapeutes corporels, artistes, professeurs de Tango et tous ceux qui trouvent dans cette Danse des réponses à une recherche transformatrice.
Comme proposition, elle tente, seulement, de marquer un chemin jusqu’ à un nouveau mode de penser et faire. S’ouvrent des portes pour de nouvelles formes vu que savons que ceci pourrait être une voie menant à d’autres champs.
Il sera nécessaire de continuer, en affinant des concepts, en essayant, en accumulant des expériences, en observant, pour que cette discipline se nourrisse et  renforce ses objectifs.
Comme le est propre au format du Tango, l’improvisation sera l’art de ceux qui auront à  disponer ceux qui osent  danser sous les feuxal compás de cette Méthode qui nait vivante et disponible aux transformations qui les aident à grandir.

(1) Voir articles dans le lien "Aproximación Psi al tango"

 

 
Imagen: Pintura de Estela Bartoli
www.psicotango.com.ar // Te (54-011) 4867-5793 // 4896-4571 // Bs.As. - Argentina